smallthlim

Lancia Thema Limousine (1987-1994)

            En cherchant des informations sur certaines automobiles, on tombe parfois sur des versions encore plus improbables et souvent méconnues du grand public. Tel est le cas de la Lancia Thema Limousine, une version très anecdotique de la berline italienne produite à quelques dizaines d’exemplaires seulement, que nous essayerons de sortir de l’ombre…

Lancia Thema Limousine (1)

               Présentée en 1984, la Lancia Thema signe le renouveau du haut de gamme de Lancia et vient remplacer la Gamma qui avait grand besoin de partir en retraite. Conçue sur une base développée conjointement par Fiat (et ses filiales Lancia et Alfa Roméo) et Saab, la Thema s’équipe aussi d’une large gamme du motorisations dans laquelle figure le V6 PRV. Nous ne reviendrons pas sur l’histoire de « chantage économique » qui fera intégrer le PRV dans la gamme de Lancia, mais ce moteur, s’il est décrié pour sa faible puissance et sa lourde taxation en Italie, celui-ci convenait à une conduite très souple, ce qui conduira Lancia à l’utiliser sur une variante encore plus luxueuse de la Thema.

                 Pour les riches clients qui ne pouvaient se satisfaire d’une simple Thema, Lancia va proposer une version sans concurrente sur le marché italien : la Thema Limousine. Sans doute inspiré par les aventures françaises des Peugeot 604 Limousine, Renault 25 Limousine ou Citroën CX Prestige qui n’ont jamais réellement trouvé leur public, Lancia décline une version rallongée de 30cm de la Thema et la propose à la commercialisation à partir du millésime 1987.

lancia thema limousine (1)

                  La voiture était construite en petites séries et uniquement sur commande spéciale du client, l’assemblage se faisait dans l’usine Lancia de Turin aux côtés d’une autre version haut de gamme, la Thema 8.32 à moteur Ferrari. Ainsi, les voitures étaient assemblées à la main par des ouvriers hautement qualifiés afin de s’assurer d’un assemblage à la hauteur des ambitions de la voiture. Au passage, le rallongement de la caisse de la Thema semblerait être réalisé au sein des usines Pininfarina, puis ensuite envoyées dans cette usine Lancia.

lancia thema limousine (3)

                  Cependant, la Thema Limousine, extérieurement, ne différait pas de la Thema si ce n’est par son inévitable rallongement et sa troisième fenêtre entre les portières. Dans les détails, la Thema limousine s’équipait de jantes en alliages et d’un liseré qui cernait la voiture et d‘une peinture métallisée de série. Bref, une voiture très sobre au demeurant, mais la base ne manquait-elle pas de charme ? Ce n’est donc pas par son physique que la Thema Limousine plaira à son client.

                 Alors regardons à l’intérieur, l’équipement est très complet, au niveau de la conduite, le chauffeur est aidé par des rétroviseurs qui sont réglables de manière électrique et qui comprennent également un désembuage. Aussi, l’ABS est de série, tout comme la direction assistée, des antibrouillards. Et le confort ne s’arrête pas aux places arrières, l’heureux chauffeur dispose d’un fauteuil réglable par des petits moteurs électriques qui permettent de trouver la position de conduite idéale !

                  Mais sur la Thema Limousine, ce sont les places arrières qui font l’objet d’un traitement particulier, à commencer par le grand espace pour les jambes dégagés par le rallongement de la voiture. Pour la sellerie, le client avait le choix entre du cuir de couleur bleu ou rouge pour la première version, marron ou noir pour la seconde; et de l’alcantara bleu ou beige. Bien évidement, construites à l’unité, le client pouvait également choisir d’autres matières/teintes de sont choix moyennant finances. Le sol est quant à lui recouvert d’une épaisse moquette qui permet de compléter le dispositif d’insonorisation de l’habitacle !

lancia thema limousine (2)

               Pour le reste, tout est tourné vers le confort des occupants arrières : le dossier des fauteuils avant comprennent un compartiment pour contenir moult documents, chaque occupant dispose de son plafonnier, d‘une liseuse, de son allume-cigare. Notons aussi la présence d’un téléphone entre les deux fauteuils avant ! Et bien évidement, la voiture est équipée de série d’une climatisation, de vitres électriques…

                  En somme, la Thema Limousine ne manque pas d’atouts niveau confort. Concernant la mécanique, comme nous l’avons évoqué en début d’article, c’est le V6 PRV qui se loge sous le capot, un moteur choisit par sa souplesse d’utilisation et son couple. Toutefois, pour faire face au poids de 1.380kg de la voiture, la boite de vitesse (manuelle à cinq rapports) est modifiée avec des rapports de démultiplications spécifiques à l’utilisation attendue de la voiture. Aussi, le système de refroidissement du moteur est totalement revu afin d’être encore plus performant. Mais hélas, les performances de cette voiture restent inconnues. Il est à noter que pour la dernière série de la Thema Limousine, avec le retrait du V6 PRV dans la gamme Lancia, c’est le V6 Alfa Romeo qui prendra la relève à partir de 1992.

lancia thema limousine (4)

                 Produite jusqu’à l’arrêt de la Thema, soit en 1994, la Thema Limousine s’avère être un échec, la voiture avait même été oubliée avant son arrêt. Pour autant, quelques clients illustres de la « jet-set » italienne avaient une Thema Limousine dans leur garage. Mais son prix 60% plus élevé qu’une Lancia Thema freina sa diffusion, estimée tout au plus à quelques dizaines d’exemplaires…

Laisser un commentaire