lancia-037-stradale-small

Lancia Rally 037 Stradale (1980-1984)

              Quand Fiat rachète Lancia en 1969, la groupe de Turin décide de miser sur l’image sportive de sa nouvelle filiale et lance un vaste programme pour remettre à flot ce constructeur. Le sport continue de faire parti de l’identité de Lancia, la Stratos est lancée juste après le rachat par Fiat, la Montecarlo lui succède, puis la 037 Stradale dans sa déclinaison civile. 

lancia-037-stradale-2

             Au tout début des années 1970, Fiat s’attelle à relancer Lancia à coup de nouveaux modèles. Du côté du programme sportif, Lancia bénéficie de la Stratos qui marque le monde du rallye de son emprunte, bien que la voiture a failli ne jamais existé pour ne pas faire d’ombre à la Fiat 124 en compétition.  Puis lui succède la Montecarlo Turbo Groupe 5 qui se confronte à l’asphalte des pistes du championnat du monde des marques qui permet à Lancia de rafler les titres de champion d’endurance de 1979 à 1981.

lancia-037-stradale-4

               A la fin de l’année 1981, Lancia développe son nouveau programme pour le rallye afin d’intégrer le nouveau Groupe B qui se disputera à partir de la saison 1982, dont l’avantage est d’être très permissif : les quatre roues motrices sont autorisées, tout comme l’utilisation de matériaux légers comme le kevlar… La Lancia 037 naît alors, elle est la descendante directe des Montecarlo Gr5. Et pour être homologuée en groupe B, la voiture doit être produite à 200 exemplaires minimum, Lancia se met donc à construire des 037 Stradale pour la route.

lancia-037-stradale-5

              Pour concevoir la 037, Lancia se fait épauler par Abarth ainsi que part les bureaux de design Pininfarina, qui ensemble, partent d’une cellule centrale de Lancia Montecarlo. Un moteur est installé en position longitudinale arrière afin de simplifier le travail des mécaniciens en compétition. Ce moteur est issu de la Fiat 131 Abarth, soit un quatre cylindres en ligne de 1995cm3 à double arbre à came mis au point par l’ingénieur Lampredi, sauvagement préparer par Abarth pour proposer plus de 300Cv sur les versions Rally. La version civile se contentera de 205Cv qui permettent tout de même une pointe à 225km/h ou encore d’effectuer le 0 à 100km/h en 5,9 secondes !

lancia-037-stradale-3

                    La cylindrée de 1.995cm3 ne doit rien au hasard, le groupe B accepte les moteurs turbocompressé mais leur cylindrée se voit appliquer un ratio de 1,4 et doit être inférieure à trois litres. Ainsi, en appliquant ce facteur à cette cylindrée, on obtient 2.793cm3, la 037 peut donc satisfaire à l’homologation en groupe B, bien que sur modèle, il ne soit point question de Turbo mais d’un compresseur volumétrique Roots, le fameux « Volumex » de Lancia, dont l’avantage est de donner de la puissance de manière plus régulière.

lancia-037-stradale-1

                    Ce moteur est logé sur la structure monocoque de la Lancia 037 réalisée en aluminium qui supporte également les trains roulants et les suspensions de la voiture. Ensuite, la Lancia 037 Stradale est habillée d’une carrosserie faisant la part belle à l’aérodynamique, la ligne de la voiture est très basse puisqu’elle mesure au maximum 1,24 mètres, deux bosses ont dû être réalisées sur le toit pour laisser assez de place aux casques ! Réalisée en kevlar renforcé à la fibre de verre, Lancia traque le moindre kilo superflu, la voiture affiche un poids de seulement 1.170kg sur la balance.

lancia-037-rallye-1

                  Produite à partir de décembre 1980 pour les prototypes, il fut fabriqué 222 exemplaires de la Lancia Rally 037 Stradale auxquels doivent se rajouter 40 Rally 037 Corsa qui participeront au championnat du monde des rallyes, et remporteront le titre en 1983 devant les Audi Quattro. Mais dépassées par les quatre roues motrices, Lancia accéléra le développement de la Delta Intégrale pour lutter à armes égales…

Laisser un commentaire