Ford T small

Ford T (1908-1927)

                 Henry Ford rêvait d’une voiture universelle, son rêve devient réalité à partir de 1908 avec la Ford T. Cette voiture marque l’histoire sur plusieurs points, car elle inaugure la production à la chaîne et pousse encore plus loin le taylorisme. La Ford T est aussi la première voiture populaire au monde, et la première à dépasser le cap du million d’exemplaires. Bref, retour sur l’histoire de la dame noire…

ford T (1)

                  Ford n’a jamais revendiqué le titre de pionnier de l’automobile, même si Henry Ford faisait parti des premiers à concevoir une automobile, puisque sa première création datait de 1896. Mais il n’est pas encore question de la Ford Motor Company qui n’apparaît qu’en 1903, entre temps, Henry Ford a tenté sa chance avec trois autres entreprises sans connaitre de véritable succès. Mais avec la Ford Motor Company, Henry Ford souhaite désormais s’aligner sur le créneau des voitures populaires.

                Ainsi, les deux premières années de Ford se font avec la Model A, une voiture bon marché puisque proposée à 750$, elle est toutefois plus chère que sa principale rivale chez Oldsmobile en raison d’une production moins importante. Mais la petite Ford va se faire une place de choix, aidée par les engagements sportifs de la firme de Détroit. En 1904, la firme engrange ainsi 250.000$ de profit ! Mais ce segment des voitures populaires est sans doute peu porteur, et Henry Ford fut contraint de développer sa gamme vers des voitures de luxe sous l’impulsion de ses actionnaires.

ford T (3)

                   Toutefois, la Ford Motor Company resta fidèle aux voitures populaires, après 1.700 Ford A produites, la Ford Model C la remplace et connait le même succès. Henry Ford est convaincu que l’automobile est la révolution du XXème siècle et qu’elle doit se diffuser à la majorité des américains, et non seulement aux classes favorisées. Mais pour être diffusée au plus grand nombre, la production automobile doit évoluer.

                       Débute alors un important travail de réflexion sur la production automobile, basé sur le taylorisme et dont l’objectif est de rationaliser la production, notamment en la standardisant. Et pour produire plus rapidement une voiture, il faut que l’ensemble des opérations soient décomposées en de simples gestes effectués par une multitude de salariés, lesquels n’ont alors que des tâches rudimentaires à faire, ce qui permet également de se passer d’une main d’œuvre qualifiée plus chère.

                       Mais il faut surtout rationaliser, c’est-à-dire produire le même produit en des quantités importantes, et notamment que toutes les pièces soient interchangeables. Cette technique était déjà utilisée dans l’industrie de l’armement, Ford l’applique à l’automobile. Et preuve de la standardisation à l’extrême, on attribue à Ford la célèbre phrase «  un client peut demander cette voiture en n’importe quelle couleur, du moment que c’est noir. »

ford T - production (1)

                Mais revenons à la voiture pour présenter la Ford T, celle-ci apparaît courant Octobre 1908, la première Ford T sort d’usine le 27 Septembre 1908. Nouvelle voiture ? Pas tout à fait car Henry Ford avait fait développer la Ford T à partir de la Ford S, elle-même déclinée de la Ford N. En effet, jusqu’à la Ford T, Henry Ford considérait qu’il n’avait produit que des prototypes en vu d’acquérir une expérience pour lancer une voiture populaire innovante. Les principaux acteurs du projet Ford T étaient notamment l’ingénieur Childe Harold Wills ainsi que deux autres ingénieurs polonais.

               La Ford T est une voiture très simple : par exemple, le moteur est coulé en un seul bloc, le châssis constitués en forme d’échelle rectiligne, la carrosserie composée avant tout de tôle à l’époque où le bois était majoritaire. mais pour en revenir sur les peintures, la Ford T ne fut pas proposée qu’en noir, jusqu’en 1912, d’autres teintes étaient disponibles. Puis le noir fut l’unique teinte à partir de 1912 afin de rationaliser les coûts de peintures en achetant le noir en plus grandes quantités, mais la raison véritable du noir était que cette teinte tenait mieux dans le temps.

                Pour les données techniques, la Ford T était équipée d’un quatre cylindres en ligne de 2.878cm3 qui développait 20Cv, avec une boite à deux rapports et une transmission qui s’effectuait aux roues arrières. Côté performances, la Ford T se vantait d’un 70km/h, une performance honorable, surtout pour une voiture à vocation populaire. La voiture était équipée d’un réservoir de 47,30 litres ce qui lui permettait de plus une bonne autonomie.

                   Commercialisée au prix de 850$ à sa sortie, la Ford T attire de nombreux clients dès ses premiers mois car en 1908, les voitures étaient généralement proposées au-delà des 2.000$. La production démarre lentement (11 exemplaires le premier mois), et eu énormément de mal à suivre la demande. En 1910 déjà, la production de la Ford T atteignait les 20.000 unités annuelles… Ford n’aura de cesse que d’améliorer sa productivité année après année.

ford T (4)

                  Ainsi, en 1910, la production de Ford déménage dans le complexe de Highland park, c’est là que la chaîne de montage naît pour être véritablement efficace dès 1913. Désormais, l’assemblage n’est plus manuel et individuel, la voiture se déplace sur un convoyeur central de poste en poste… Ainsi, en 1914, il faut désormais 93 minutes pour assembler une Ford T !

                   Cette année 1914 est importante pour Ford car la chaîne de montage lui permet de construire plus de voitures que tous les autres constructeurs mondiaux réunis ! Mais la voiture ne s’arrête pas là au niveau de ses exploits, en 1922, Ford produit plus d’un million d’unités; et en 1924, la dix millionième Ford T est assemblée, un chiffre considérable encore aujourd’hui !

             Mais derrière l’incroyable exploit de la Ford T se cache aussi les limites du fordisme. A force d’une standardisation poussée à l’extrême, la Ford T ne fut que peu modifiée au cours de son cycle de vie; les constructeurs s’engouffrent dans cette brèche en proposant des voitures plus modernes, plus attractives, tout en offrant des prix contenus. Dès lors, les ventes de la Ford T s’essoufflent, Ford passe ainsi de 44% de part de marché américain en 1924 à 36% en 1926.

Ford T 1927

                Pour tenter de remédier aux faiblesses du modèle, quatre teintes sont alors proposées sur la Ford T. Mais cela n’y fera rien, en 1927, Ford met un terme de la production de la T le 18 Mai 1927 après 16.482.040 exemplaires produit. Un record qu’elle conservera une bonne partie du siècle, avant de se faire détrôner par une certaine Volkswagen Cocinnelle…

3 réflexions au sujet de « Ford T (1908-1927) »

  1. Bonjour,
    Je suis à la recherche d’un réservoir pour FORD T de 1926.
    Est-ce que quelqu’un peut m’aider?
    Merci d’avance.
    Xavier