smallfia131

Fiat 131 (1974-1985)

            Si Fiat est avant tout reconnu pour ses petites voitures, le géant italien n’a jamais oublié de disposer d’une gamme complète avec des voitures de luxe, sans oublier les berlines de type familial. La Fiat 131 fait parti de ces dernières, produite pendant une décennie, cette berline a connu un véritable succès commercial… 

fiat-131-6

              C’est au début des seventies que Fiat se met à réfléchir de façon concrète au remplacement de la 124, cette voiture lancée en 1966 tenait mal le poids des ans à cause de sa conception très classique, que ce soit sur le plan technique que du design. Toutefois, ce classicisme était aussi la raison du succès de la Fiat 124, le constructeur italien en est convaincu et intime l’ordre à ses ingénieurs de développer une voiture dans le même ton pour éviter de choquer une partie de la clientèle.

fiat-131-1

                   La fin du développement de la voiture se déroule dans une période de troubles, la guerre du Kippour fait naître une crise pétrolière, le prix du baril de pétrole triple en quelques semaines, avec  une répercussion soudaine sur les prix à la pompe. Cela n’empêche toutefois pas Fiat de mener son projet à terme, la voiture est finalement présentée courant novembre 1974 sous la dénomination « 131″.

fiat-131-7

                 Dans un marché automobile morose, la Fiat 131 reste plutôt sage, et use de slogans qui se veulent rassurant pour le candidat à l’achat : « conçue pour que vous la gardiez 10 ans !« . Fiat met en avant le côté économique, fiable et simple de sa nouvelle berline, la presse salue la voiture qui a peu de défaut, mais peu de qualités extraordinaires aussi. En somme, la 131 est une voiture banale qui s’insère dans le marché automobile sans faire de vagues.

fiat-131-4

                      Toutefois, pour le lancement de la 131, Fiat avait vu grand avec une gamme offrant douze versions différentes, avec des mécaniques allant du 1.297cm3 de 65Cv au 1.585cm3 de 75Cv, et des degrés de finition à en perdre la tête. D’ailleurs, derrière la dénomination « 131″ est adjointe la mention « Mirafiori », nom de l’usine construite pour cette voiture.

fiat-131-break-panorama-1

                 Au départ, la 131 n’est disponible qu’en version quatre portes, avant d’être très rapidement rejoint par une version deux portes ainsi qu’un break nommé « Panorama », la 131 dispose de lignes très carrées jugées modernes à l’époque. Sur le plan technique, la 131 reste fidèle à la recette de la maison Fiat : une berline à moteur avant placé longitudinalement et propulsion. Mais la base est entièrement nouvelle pour disposer d’un empattement plus long pour bénéficier d’un habitacle plus important, un argument que n’avait pas la 124 et qui lui faisait perdre de nombreuses ventes…

fiat-131-brava-usa-1

             La conception de la 131 intégrait également des recherches en matière de sécurité, la 131 s’équipe d’origine d’importants pare-chocs, le tout lui permettant d’être facilement homologuée aux Etats-Unis où elle fut commercialisée sous la dénomination « Fiat Brava ». Néanmoins, la gamme 131 manquait de sportive ainsi que de versions loisir comme un spider, des versions qui avaient pu être envisagées lors des exquises du projet mais dont la crise pétrolière rendra vains.

fiat-131-abarth-rally-1

               Néanmoins, dès 1976, Fiat propose une version Abarth Rally de la 131 qui s’engagement au championnat du monde des rallyes, avec la production de 400 exemplaires civils qui se reconnaissent avec leur carrosserie élargies à coup de polyester et un moteur de 140Cv, jusqu’à 245 dans les versions compétitions qui s’illustrent avec de nombreuses victoires au palmarès.

                   En 1978, la Fiat 131 est remaniée lors du salon de Genève, la gamme des finitions est simplifiée avec au sommer, la « Supermirafiori » qui se reconnait à ses protections latérales en plastique, ses pare-chocs ainsi que ses optiques rectangulaires. L’année suivante, une version Diesel complète la gamme ainsi qu’une nouvelle version sportive de 115Cv, la 131 Racing. Notons également la diffusion timide d’une version commerciale basée sur le break : la 131 Marengo.

fiat-131-marengo-1

           Si ce premier restylage dynamise les ventes, l’effet de nouveauté s’estompe au fil des millésimes, c’est ainsi que Fiat procède au lancement d’une troisième version de la 131 en 1981, cette fois, les changements sont plus timides et se cantonnent aux pare-chocs et aux optiques arrières. En revanche, l’intérieur de la voiture est totalement revisité, de nouvelles mécaniques sont proposées au client, tandis que le choix de carrosserie se limite à la berline quatre portes et au break.

fiat-131-3

              La Fiat 131 vit ses derniers mois, Fiat peaufine le lancement de sa remplaçante nommée Regata… Entre temps, la firme de Turin lance en 1982 la 131 Supermirafiori Volumetrica 2000/TC avec une puissance de 140Cv, une dernière version qui clôture la vie de la Fiat 131. Quelques 131 bas de gamme sont produites jusqu’en 1984, la version break reste proposée jusqu’en 1985. La 131 jouera toutefois les prolongations en Turquie où elle fut produite chez Tofas jusqu’en 2008 (sic!) en adoptant la face avant de la Regatta…

Une réflexion au sujet de « Fiat 131 (1974-1985) »

  1. Les années 70 : crise pétrolière mais aussi crise du design ! Banal voire pataud pour cette 131, finalement je trouve la 124 plus « classique » et élégante, c’est dire ! Pouvez vous aussi mettre des photos de l’intérieur ?

Laisser un commentaire