smallbxlead

Citroën BX Leader (1985-1986)

           Il est des séries limitées qui marchent tellement bien que leurs constructeurs décide soit de les intégrer dans la gamme permanente, soit renouveler l’opération. C’est le cas de la Citroën BX Leader, lancée début 1985, une BX bien équipée pour un prix défiant toute concurrence, une occasion en or que Citroën renouvela durant trois ans…

Citroën BX Leader (8)

              Avec la BX lancée en 1982, Citroën propose une voiture fidèle à l’image de la marque, à la fois décalée et innovante. Certes, la BX ne lance pas de réelles nouveautés mais propose des solutions très Citroën : la fameuse suspension hydropneumatique, volant monobranche, tachymètre à rouleau, et un design décalé qui ne fait pas l’unanimité, même de nos jours, avec un hayon qui était rare dans cette catégorie. Et grâce à une clientèle très fidèle à la marque, la BX se vend très bien dès son lancement !

                 Bref, la BX n’avait guère besoin de séries limitées pour dynamiser les ventes, mais la pratique (que Citroën avait lancé en Europe) était à la mode et la BX n’y échappe pas avec la « Leader » lancée en Janvier 1985. Pour cette version, Citroën décide de suréquiper la BX et de l’offrir à un prix relativement bas pour donner au client un très bon rapport qualité prix. Ainsi, sur la base d’une berline, la Leader reçoit une présentation extérieure spécifique avec un gris métallisé et quelques stickers voyants, des enjoliveurs issus de la BX 19GT, des baguettes latérales de protection.

Citroën BX Leader (9)

                A l’intérieur, la BX Leader reçoit peu de choses, si ce n’est des appuie-tête à l’avant, une sellerie de couleur grise souligné par quelques pointes de rouge, et un pré-équipement radio. Ce n’est pas le grand luxe ! Côté moteur, la BX leader de Janvier 1985 s’équipe d’un quatre cylindre de 1.360cm3 développant 62Cv, accolé à une boite à quatre rapports, permettant une vitesse de pointe située à 155km/h. Proposée au prix de 66.000 Francs, sans aucune option possible, la BX Leader est un succès, les 2.500 exemplaires s’écoulent rapidement.

Citroën BX Leader (10)

                  Le succès est tel que Citroën relance une fournée de 5.000 BX Leader en Septembre 1985. A la clé, de nouvelles motorisations puisque Citroën propose 2.300 BX Leader avec le 1.360cm3 de 62Cv, 800 BX Leader S avec le 1.580cm3 à boite cinq de 94Cv permettant une vitesse maximale de 176km/h, 500 BX Leader Break S avec la même fiche technique que la berline (sauf la vitesse de ponte qui passe à 170km/h) et 1.400 BX Leader D à moteur 1.905cm3 Diesel offrant une boite cinq et 65Cv, 157km/h en vitesse de pointe. Cette seconde série de BX Leader offre une teinte de plus, le « Bleu Romantique » disponible sur la berline uniquement. Le break propose un essuie-glace arrière ainsi qu’un rétroviseur extérieur droit, équipement non compris sur la berline.

Citroën BX Leader (6)

                  Cette seconde génération connait elle aussi un important succès, si bien qu’une troisième série de BX Leader voit le jour courant Mars 1987 avec à nouveau 5.000 exemplaires à la clé, disponibles en deux motorisations : 3.000 BX Leader équipées du 1.360cm3 de 62Cv et 2.000 BX Leader D avec un 1.769cm3 de 60Cv. L’équipement est identique à la seconde version sauf qu’entre temps, la BX a connu un restylage de sa face avant dont bénéficie cette génération de Leader. Après 12.500 exemplaires produits sur trois millésimes, la BX Leader a fait son temps et ne sera pas remplacée par une nouvelle version.

Une réflexion au sujet de « Citroën BX Leader (1985-1986) »

Laisser un commentaire