SmallBXDigit

Citroën BX Digit (1985)

                Dans l’ADN de Citroën, l’innovation figure en bonne place, et ce depuis les débuts de la marque, il est difficile d’en dresser la liste mais citons entre autres la caisse monobloc, la suspension hydropneumatique… Citroën teste de temps à autre de nouveaux équipements, notamment sur les tableaux de bord, comme ce fut le cas avec la BX Digit, mais seulement en série limitée…

Citroën BX Digit (4)

                Citroën est très novateur dans le domaine des tableaux de bord, la GS puis la CX embarquaient un compteur de vitesse à rouleau, que le conducteur lisait au travers d’une « loupe ». Cette innovation était plus esthétique que pratique, elle fut toutefois reprise sur la Visa et les premières BX afin de constituer la signature de Citroën, en plus du volant monobranche. En 1985, Citroën qui, fidèle à son image, va tenter d’innover avec un tableau de bord digital développé par Jaeger.

Citroën BX Digit (2)

                Cependant, l’équipement était tellement novateur à cette époque que Citroën n’ose pas le proposer de série, mais va tester sa clientèle en le proposant par le biais d’une série limitée qui prendra le nom évocateur de « Digit ». Produite à seulement 3.000 exemplaires, la BX Digit reprend la base de la BX 19 GT, et fut commercialisée en Septembre 1985 dans dix pays européens dont la France.

Citroën BX Digit (3)

                Ainsi, la BX 19 GT embarque le quatre cylindres en ligne de 1.905Cm3 qui développe 105cv, permettant une vitesse de pointe au-delà des 180km/h. Et si la 19 GT disposait d’une équipement complet, la Digit l’est encore plus grâce à l’électronique puisque le tableau de bord affiche la vitesse au centre autour d’un affichage stylisé, et autours se retrouvent plusieurs indications comme le nombre de tours par minutes. Sur la droite du tableau de bord, sont regroupés tous les contrôles mécaniques (température d’eau et d’huile …) et sur la gauche, on retrouve des témoins en cas de porte mal fermée par exemple.

Citroën BX Digit (1)

                La BX Digit s’équipe aussi de l’ordinateur de bord de la 19 GT, et d’un autoradio hi-fi ave deux haut-parleurs, et le verrouillage centralité des portes.  Mais parlons de la spécificité de la BX Digit, sa planche de bord électronique : celle-ci est claire et lisible, offrant au conducteur des informations utiles au premier coup d’œil. L’électronique de la Digit semblait venir du futur et laissé présager d’énormes progrès à l’avenir, sans oublier que cette série spéciale confortait la BX  dans son image de voiture moderne. Inutile de dire qu’avec 3.000 exemplaires produits, la Digit est une version rare de la BX, aujourd’hui très recherchée avec des côtes soutenues pour … une BX ! A voir si l’exclusivité et la modernité mérite ce prix aujourd’hui…

Une réflexion au sujet de « Citroën BX Digit (1985) »

  1. Je découvre ce modèle qui est contemporain de la R11 Electronic assez semblable. C’était l’époque K2000 ! Je pense que la Renault était mieux aboutie, l’ergonomie de la BX était très moyenne avec ce clavier devant le levier de vitesses quasi inaccessible. Merci d’avoir sorti ce modèle de l’oubli.

Laisser un commentaire