small

Citroën 2CV Mixte (kit ENAC)

             Faire d’une voiture un véhicule mixte alliant voiture de tourisme et utilitaire, c’est la question sur laquelle s’est penchée la société ENAC afin de concevoir un kit pour la 2CV, lequel fut commercialisé par Citroën sous forme d’option afin de créer la « 2CV Mixte ».

2CV mixte ENAC (2)

         La 2CV Mixte débarque dans les concessions Citroën à la fin de l’année 1963, quelques mois après le lancement des 2CV AZA et AZAM. Version commerciale qui cache son jeu, la 2CV Mixte propose les caractéristiques d’une berline 2CV, qui peut être en deux temps trois mouvements transformée en petit utilitaire.

          Pour se faire, la société ENAC a crée un kit qui comprend une tôle qui se place au dessus du compartiment de la roue de secours afin de disposer d’un plancher plat, la banquette arrière est rabattable et son maniement est d’une facilité déconcertante, et une système d’ouverture de la porte de malle qui la transforme en un hayon s’ouvrant jusqu’au dessus de la lunette arrière. Quant à la roue de secours, elle migre vers le compartiment moteur sur un support spécifique.

2CV mixte ENAC (1)

             Au final, une fois mis en place, la 2CV Mixte permet de disposer d’un volume utile de 1,250m3, de quoi transporter quelques colis encombrants sans avoir à acheter la version fourgonnette de la 2CV. Ce kit connaitra un certain succès puisqu’il n’est pas rare aujourd’hui de trouver des 2CV équipées de la sorte. En réalité, seul le nom « 2CV mixte » ne percera pas, puisque cette voiture est très souvent appelée 2CV ENAC, en référence à l’entreprise ayant réalisé ce kit.

                Mais ce kit est-il réellement un avantage ? Les deuchistes sont divisés à ce sujet, véritable option pour certains, simple accessoire pour d’autres, voilà un équipement qui ne fait pas l’unanimité. Et pour cause, certains critiquent que ce kit comble l’espace de la roue de secours qui par conséquent, en renvoyée dans le compartiment moteur… ce à quoi on pourrait leur répondre que nombre de deuchistes auraient rêvés d’une telle accessibilité de la roue de secours une fois le coffre plein ! L’autre critique, c’est le système d’ouverture de la malle, puisque le mécanisme soulève une partie de la capote, ce qui a tendance sur le long terme à la déchirer. C’est sans doute là le soucis majeur du kit ENAC, pour lequel il n’y a hélas aucune solution…

              Pour le reste, avouons-le, la « 2CV Mixte » reste pratique et sa banquette arrière inclinable est une trouvaille qui aurait pu être reprise par Citroën sur le reste de la gamme 2CV. De plus, par sa simplicité, le kit ENAC correspond exactement à la philosophie de la 2CV, c’est sans doute l’une des clés de son succès…

3 réflexions au sujet de « Citroën 2CV Mixte (kit ENAC) »

  1. Finalement, la solution du hayon à charnière haute fut repris de série sur la Dyane qui a été ma première voiture (un modèle 1974, 602 cc) et sa roue de secours était dans le compartiment moteur ! Peut-être était-ce un bidouille d’un ancien propriétaire ?

  2. La 2CV mixte-Enac était considérée comme un véhicule utilitaire et de ce fait comportait sur le côté droit les mentions obligatoires à l’époque de charge utile, poids autorisé en charge,etc.. Au début des années 70, un ami de mon père possédant une Enac gris Dandy de 67 me la laissait souvent conduire, bien que n’étant pas encore majeur, et donc sans permis (on était à la campagne) Une anecdote amusante ou énervante selon l’humeur du moment me revient en tête: quand on voulait refermer le coffre après avoir déverrouillé le cliquet de la béquille de gauche, on faisait de même pour celui de la béquille de droite et celui de gauche se verrouillait à nouveau ! 3 solutions: être assez grand pour lever le hayon de la tête et utiliser les 2 mains pour dégager les 2 cliquets ensemble, être 2 ou enfin, avoir 3 mains! en tout cas, moi ça m’amusait. bon week-end.

    1. Bonjour
      c’est avec plaisir que je confirme le mode opératoire: la tête soulève légèrement le hayon enac pour faciliter le déverrouillage des 2 cliquets actionnés simultanément par les 2 mains: ensuite baisser le tête pour dépasser le point d’encliquetage puis accompagner la descente du hayon qui n’est pas compensé.

Laisser un commentaire