Archives pour la catégorie Historiques

Pour visualiser des historiques sur les marques et évènements, c’est ici !

smallmerksco

Merkur Scorpio (1987-1990)

                Dans les années 1980, le succès de certains constructeurs européens aux Etats-Unis donne des idées à Ford : commercialiser certains de ses modèles européens aux States sous une nouvelle marque : Merkur. Mais les bonnes idées ne reçoivent pas toujours un bon accueil du public, preuve en est avec la Scorpio commercialisée à quelques dizaines de millier d’unités seulement… 

Merkur Scorpio (1)

             La création de la marque Merkur en 1985 est un soulagement pour beaucoup d’acteurs gravitant dans la galaxie Ford aux Etats-Unis, elle était une réponse  au succès des marques européennes chez l’oncle Sam. Un créneau existe, preuve en est du succès des Mercedes, Volvo, Audi et autres BMW… Et Ford disposait déjà de voitures de conception européenne grâce à sa filiale locale, lesquelles connaissaient un important succès, à commercer par la Sierra qui fut importée sous le nom Merkur XR4TI dès 1985.

Merkur Scorpio (3)

                    Hélas, la Merkur XR4TI s’avère rapidement être un échec (lire aussi : Merkur XR4TI)… Pourtant Ford persévère dans son projet Merkur en élargissant la gamme avec la Scorpio à compter du millésime 1987. L’idée n’est pas mauvaise, la XR4TI n’est disponible qu’en version deux portes, la Scorpio, berline à quatre portes et hayon, serait susceptible de plaire davantage au client américain, ne serait-ce par sa taille plus imposante. Mais les qualités qui ont permis à la Scorpio de ravir le titre de voiture européenne de l’année 1986 auront-ils un écho de l’autre côté de l’Atlantique ?

Merkur Scorpio (2)

                  Malheureusement, la Merkur Scorpio fut un échec encore plus cuisant que celui de la XR4TI pour Ford, avec seulement 22.010 exemplaires commercialisés sur trois millésimes… Plusieurs raisons expliquent cet échec, à commencer par la mécanique choisie par Ford : un V6 de 2,9 litres développant 144CV qui offrait des performances certes convenables mais en deçà de ses rivales européennes, et la boite automatique indispensable aux Etats-Unis rendait la voiture pataude…

Merkur Scorpio (4)

                  Le réseau Ford aux Etats-Unis et au Canada fut également frileux face à la Scorpio, l’échec de la XR4Ti avait refroidi les ardeurs et seuls 800 d’entre eux décident de proposer la Scorpio à leur clientèle. Si vous faites le calcul, chaque revendeur parvenait à écouler un exemplaire par mois… Puis quelques soucis de fiabilité sur l’électricité et de transmission finiront de condamner la voiture aux yeux des nord-américains.

Merkur Scorpio (5)

                     Lancée en seconde partie de l’année 1987, la Scorpio débute sa carrière avec le millésime 1988 où à peine 10.000 unités s’écoulent, un résultat identique sur le millésime 1988 qui pousse Ford à prendre la décision de condamner Merkur le 20 octobre 1989. La marque disparaît ainsi dans la plus grande confidence avec  l’écoulement des stocks au cours de l’année 1990… Merkur n’a été qu’une marque éphémère et un important revers pour la Ford Motor Company.